Jean-Pierre Mordasini, Caen, 71-72

Jean-Pierre était venu en stop de Lyon (où il peignait sur soie) Caen (où j'apprenais la photo).
Il avait emmené ses deux guitares avec lui et jouait le blues dans les restaurants.

Un soir, dans une créperie, il m'a fait découvrir deux vrais bluesmen :
John Lee Hooker, dont il jouait les morceaux, et lui.

Comme tant d'autres, il est parti...

Si il y a un paradis pour les motards ou les peintres ou les musiciens, j'espère que, certains soirs, il nous entend.

Pierrot


Retour

Suite